Martine Le Coz (Prix Renaudot 2001) est la marraine de l'association "Vivre avec les éléphants". Elle est l'auteure du roman L'Appel des éléphants (Michalon (2015). Connue pour ses engagements solidaires étendus aux animaux, en particulier les éléphants, Martine Le Coz a reçu la Légion d'Honneur le 23 septembre dernier au Parc zoologique de Beauval.

 

Extrait de la quatrième de couverture:

"À quoi bon planifier un développement durable si nous ne mettons pas en œuvre, en chacun de nous, les opérations de la conservation du vivant ? À côté des impératifs industriels, mais face aux dictatures de l'argent, que chacune de nos cellules le clame : je suis l'homme que je suis par le singe et par l'oiseau, par le pingouin, l'ours et la plie et par l'éléphant, le roi de la Terre qui n'est pas sanguinaire. Que jamais ne vienne le jour où une poignée d'hommes en empaillera d'autres pour son profit. Que le mépris porté par nous à d'autres espèces ne revienne pas sur nous. Tâtons-nous pour nous vérifier et pour savoir par où, déjà, nous sommes devenus chose."

Anil, cornac indien, est chargé d'enseigner le dressage des éléphants dans un centre touristique du Botswana. Il est accompagné de la jeune interprète Chandâ, indienne elle aussi, dont la franchise et la modernité ne cessent de le bousculer. Avec le garde Zouma, bushman autrefois braconnier, ils découvrent les massacres de masse perpétrés au nom de l'or blanc.
Un dialogue entre l'homme et la nature, l'Inde et l'Afrique, tradition et mondialisation, à travers une des figures emblématiques du monde animal : l'éléphant.

Lien vers la page de l'éditeur